1. Discover Toyota
  2. Start your impossible
  3. Athletes
  4. Florian Van Acker
BELGIQUE

Florian Van Acker

Or à Rio en 2016

Né le

28 février 1997 à Zalou (Roumanie)

Nationalité

Belge

Sport

Tennis de table

Or à Rio en 2016

Ping-pong avec le voisin

Lorsque Dora, la maman, et Eric, le papa, ont accueilli Florian, un enfant d’origine roumaine, dans leur foyer à Langemark en 2000, ils n’auraient jamais pu prévoir qu’à peine 16 ans plus tard, leur fils se hisserait sur la plus haute marche du podium à Rio.

Âgé de trois ans à l’époque, le bambin débordait déjà d’énergie et d’activités. Il s’est donc adonné à différents sports : basket, natation et équitation... mais sa soif était insatiable. Un jour, en 2010, son voisin l’a invité à jouer au tennis de table et Florian n’a plus quitté la balle des yeux.

Une double moisson de médailles

Son handicap mental et son trouble du spectre de l’autisme n’ont pas pu museler le véritable talent de Florian. Sous l’aile bienveillante de son voisin, il passe rapidement d’une place dans le club local à des places convoitées dans les championnats. Fait étonnant s’il en est, il a d’abord engrangé des médailles et des titres dans le circuit régulier, son palmarès paralympique n’a commencé que deux ans plus tard… 

Les pieds sur terre 


En dépit de ses nombreux succès, le golden boy sait garder la tête froide. Lorsque nous l’interrogeons sur ses projets, il parle avec enthousiasme de la défense de son titre mondial en novembre. Abandonner n’est clairement pas dans son vocabulaire. Mais, dans la foulée, Florian confie sobrement : « Je ne dis pas que cela va arriver, juste que je le veux. »  

« Je pense parfois que mon talent ne s’explique pas à cause de mon trouble autistique, mais plutôt grâce à lui. Je perds souvent ma concentration en m’attardant sur des détails, mais avec la même concentration je frappe la balle qui revient sans cesse. »